Photographie : Jean-Michel Rillon expose « Entre Dos »

C’est à L’atelier du midi, en Arles, -hommage à Vincent Van Gogh, il va de soi !-, que le photographe nîmois va accrocher ses œuvres photographiques durant la Feria d’avril prochain. Installé depuis peu dans le Gard, Jean-Michel Rillon travaille autour de l’art du Flamenco. L’auteur invite le visiteur à suivre son propre balancement en un « entre-deux » décliné en prises de scènes flamencas sur le vif, de scènes posées des professionnels sur une scène théâtrale. « Entre Dos », un voyage tout à l’émotion des mille et un plaisirs « découverte » au cœur profond du Flamenco.

Un parcours de photographe, du sens et des attitudes             Jean-Michel Rillon a côtoyé durant plusieurs années les Tziganes, peuple voyageur, venu d’ailleurs en nos frontières hexagonales. Sa recherche est mue par un regard différent, le sien, celui qui le laisse en totale liberté, approcher au plus près sa cible artistique, sans condition. Un regard, qu’il s’offre et qu’il nous offre, comme un révélateur à mieux comprendre ces gens-là, tellement comme nous, finalement. A bas, les clichés communs ! Pour autant, le «regardeur » est libre de se construire sa propre idée. 15-02-24-recto_atelierdumidi_Rillon___Copie_lD’autres cieux, d’autres gens… Arrivé à Nîmes, ceux du Flamenco vont le séduire. Sans doute, leurs trajectoires de vie ! Les gens du Flamenco sont réservés et conviviaux, noirs et tout en couleurs, sombres et dans la lumière, autant d’« Entre Dos » en impressions au cœur de sa matière photographique. Les photographies de Jean-Michel Rillon, pièces juxtaposées d’une chronique sociale interrogent, grâce et malgré elles. Essentiel. Festivals, voyages, rencontres, ici ou en Andalousie… Sacoche lourde à l’épaule, Reflex pendu au cou, le photographe s’isole dans la foule, se met en marge, observe, appréhende, regarde, capte l’instant rarement attendu, cadre, serré souvent, déclenche. Le cliché est dans la boîte. L’argentique révèlera plus tard. Pas d’impatience. Photo suivante, même mode opératoire. Jamais, en situation, le photographe ne laisse deviner ou affleurer ses émotions. Il est ainsi. Son travail en noir et blanc est superbe. J’apprécie vraiment son talent. Voilà trois ans que je connais Jean-Michel Rillon. Nous sommes « apprentis » en Flamenco pour un ouvrage, à terme, sur ces gens flamboyants.

L’exposition en Arlesfacade galerie
Federico Garcia Lorca lors de sa conférence de Buenos Aires en 1933, a dit : « Le duende des grands artistes du sud de l’Espagne, gitans ou joueurs de flamenco, chanteurs, danseurs ou musiciens, savent qu’aucune émotion n’est possible sans l’arrivée du duende. ». Entre le Cante et le Baile, las Palmas et la Guitarra ou le Cajon, les photographies de l’exposition « Entre Dos », accrochées aux cimaises de la galerie arlésienne, parlent de l’âme flamenca. Le Flamenco est un art de vie, une manière d’être aux autres, au monde. Visiter l’exposition, c’est s’assurer de rencontrer, à votre tour, tous ces artistes au cœur même de leurs vies. Jean-Michel Rillon a su capturer précisément la grâce de ces instants-là.

Infos en Plus… En  Arles, Eddie Pons, dessinateur, a interprété, sous forme de dessins humoristiques, quelques unes des œuvres photographiques de son ami Jean-Michel Rillon. Vous pourrez également les voir à la galerie. A Nîmes, Jean-Michel Rillon expose chez Chabada, « Instantes ». Instants de grâce encore, ceux du Duende .

Pratique
L’atelier du midi. 1 rue du sauvage 13200 Arles www.atelierdumidi.com Exposition du 3 au 13 avril 2015                                                                                                                                   

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s